Château Malartic-Lagravière Pessac-Léognan Rouge 2008 - 75cl

Bordeaux | Pessac-Léognan
Crus Classés de Graves
1

Disponibilité : En stock

Recevez votre article à partir du Mardi 04 Octobre
56,00 €  Soit 74,67€/litre
1* Guide Hachette 2012
L'un des vins les plus réussis du millésime 2008.
Il présente une robe rubis-violet profond accompagnée d'un nez de douces notes de créosote, de graphite, de copeaux de crayon à mine, de cassis, de prune et de réglisse.
En bouche, mi-corsé à corsé et soyeux avec une bonne acidité sous-jacente, c'est un vin juteux, savoureux et élégant par excellence qui bénéficiera de plusieurs années de garde et durera plus de 15 ans.

Caractéristiques

  • Marque : CHÂTEAU MALARTIC-LAGRAVIÈRE
  • Type : Vin Rouge
  • Pays : France
  • Région : Bordeaux
  • Appellation : AOC Pessac-Léognan
  • Millésime : 2008
  • Flacon : Bouteille (75cl)
  • Degré d'Alcool : 13.0 % Vol.
  • Cépages : Cabernet Sauvignon (55%), Merlot (38%), Cabernet Franc (5%), Petit Verdot (2%)

Description

Le château Malartic-Lagravière, est un domaine viticole situé à Léognan en Gironde. Situé en AOC pessac-léognan, il est classé grand cru dans le classement des vins de Graves. Le Château a été racheté fin 1996 par le couple belge Michèle et Alfred-Alexandre Bonnie. Protégé par les pins de la forêt des Landes, le vignoble du Château Malartic-Lagravière est principalement situé sur la plus belle croupe de Graves, dominée par des sols de graves composés de graviers mêlés de sable et d’argile. C’est en fait une haute terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l'Eau Blanche et ses affluents. Les bas des pentes de cette croupe principale sont recouverts de sables gris ou de colluvions provenant du ravinement des parties en pente. La couche de graves, dont l’épaisseur varie de cinquante centimètres à plus de trois mètres, réalise un excellent drainage en surface. Le sol superficiel, très sablonneux et pauvre, tapisse une couche d’argile. Le sous-sol argileux retient une importante réserve d’eau qui assure une parfaite alimentation hydrique de la vigne, même lors des sécheresses les plus sévères. Un sol très perméable, un ensoleillement optimal, une sensibilité réduite aux variations climatiques constituent autant de facteurs éminemment favorables à la culture de la vigne.